Besoin de nous contacter ? • Par email : info@funfactory-party.com • Par téléphone :+33 6 65 34 61 21

La revue de presse: Machos impuissants, jeunes sans libido et tabou au Maroc

Retrouvez toute l’actualité des sextoys, de la sexualité et du couple…

Zéro pour les machos

La rentrée ne s’annonce pas très rose du côté de la libido. En particulier pour les machos. Le site 20minutes.fr nous apprend que, d’après une étude portugaise, ce seraient les hommes les plus machos qui seraient aussi le plus touchés par les troubles de l’érection. Ces problèmes seraient liés à l’idée qu’ils se font de la virilité et de la sexualité « digne d’un mâle » : satisfaire leur partenaire, assurer comme une bête, maintenir une érection bien ferme pendant des heures… Sauf qu’à force de se mettre la pression, c’est la débandade. Restez machos, mais des machos cools.

La jeunesse perd sa libido

Alors qu’on parle de plus en plus de la sexualité des seniors, c’est du côté des jeunes que la libido se fait la malle, à en croire cet article de Libération. A force de « coucher » avec des rencontres Tinder ou de regarder du porno, les moins de 30 ans seraient en train de perdre l’envie de faire l’amour. Les jeunes hommes sont en proie à des pannes sexuelles et les jeunes filles s’interrogent sur la nécessité de faire l’amour régulièrement. De leur côté, les sexologues voient leurs cabinets se remplir de jeunes couples recherchant l’équilibre sexuel. Y a plus de jeunesse…

Sexualité et politique

L’écrivain Leïla Slimani, distinguée par le prix Goncourt l’année dernière, revient en cette rentrée avec « Sexe et mensonges. La vie sexuelle au Maroc ». Dans ce livre, elle s’interroge sur la place de la sexualité dans les mœurs marocaines : tabou, obsession, quel est le lien qu’entretiennent les femmes et les hommes avec ce sujet sensible ? Leïla Slimani n’hésite pas à briser les tabous et les hypocrisies qui règnent autour du sexe et donne, surtout, la parole aux femmes. Quand parler de sexualité, c’est aussi parler de politique.